Réduire le stress de l’examen du CAP

Que ce soit pour le CAP ou pour tout autres diplômes ou évènements, on se met à stresser. C’est un phénomène tout à fait normal mais qui peut parfois prendre le dessus et nous amener à un état de panique. Ce n’est pas une fatalité car le stress peut être géré. Il suffit de pratiquer les bonnes méthodes. Dans cet article, je vous donne 3 conseils pour réduire le stress de l’examen.

1) Eviter de se mettre à l’écart, et s’entourer des bonnes personnes

C’est sur, vous n’y arriverez pas tout seul. L’être humain n’est d’ailleurs pas fait pour vivre seul. Surtout lorsque vous vous lancez, là, dans un CAP Pâtisserie en candidat libre. Il y a tellement de choses à apprendre. De plus vous n’êtes pas encadré. Là est toute la difficulté.

Vous devez tout seul, vous procurer les connaissances demandées. Apprendre tout seul, toutes les recettes de bases que l’on vous demande au CAP. Vous devez apprendre à être un professionnel de la pâtisserie,  dans votre manière de vous organiser, et de travailler.

C’est dur, et il faut aller chercher des conseils à droite et à gauche pour vous aiguiller, et savoir comment progresser.

Je vous conseille les forums, où beaucoup de questions, que vous vous posez peut-être sont abordées. Allez faire un tour, également sur les groupes d’entraides, sur Facebook. Il est très rassurant de trouver des personnes dans la même situation que vous. Partagez vos entrainements en photos. Ainsi vous pourrez vous procurer des avis extérieurs qui vous aideront à évaluer vos exercices de pâtisserie et à donc progresser.

Faîtes entrer dans la danse vos proches. Faites-les aussi participer pour évaluer vos gâteaux. Faites-leur comprendre que ce projet de pâtisserie est important pour vous. Ils comprendront et vous encourageront naturellement par la suite.

Vous devez vous impliquer au maximum. Pour ça, trouvez un moyen de faire des stages de pâtisserie. Cela vous permettra de rencontrer de « vrais » professionnels qui pourront répondre directement à vos questions et expliquer une technique que vous n’arrivez pas à faire tout seul chez vous. Cela vous ouvrira des portes et éclaircira certaines zones d’ombres.

Allez voir des vidéos sur internet, des blogs qui parlent spécifiquement du CAP Pâtisserie pour ne pas non plus travailler des recettes prises au hasard qui n’ont rien à voir avec celles demandées à l’ examen.

Faites donc, attention à bien choisir vos sources d’informations et de connaissances.

2) Pratiquer régulièrement la méditation 

La méditation est un excellent moyen pour être serein. Sachez que plus vous serez en capacité de prendre du recul, et mieux vous avancerez.

Vous le savez, en candidat libre, il y a énormément de choses à apprendre. Vous devez à tout prix éviter de mettre votre cerveau en saturation. Vous devez contrôler la manière dont vous-vous organisez. Eviter d’emmagasiner trop de choses qui partent dans tous les sens au point de vous perdre et de ne plus savoir ou vous en êtes.

Apprenez à travailler étape par étape. Apprenez à être organisé, et surtout, apprenez à avoir une vie seine. C’est lorsque notre maison est rangée, bien entretenue, une alimentation équilibrée et variée, que l’on prend soin de soi et de son environnement que l’on progresse plus vite. Et ce bien-être passe également par la méditation.

Prenez un moment dans votre journée, lorsque vous sentez que vous êtes débordé. Asseyez-vous. Fermez les yeux et respirez profondément. Inspirez et expirez, lentement. Sentez votre ventre et votre poitrine en mouvement. Concentrez-vous sur les réactions de votre corps. Oubliez tout le reste, vivez le moment présent en vous concentrant uniquement sur votre respiration et vos membres. Ne faîtes plus qu’un avec votre corps et votre esprit. Détendez-vous.

Je vous conseille de pratiquer ces exercices de méditation minimum 10 minutes par jour. Vous allez ressentir les effets c’est sur. Votre capacité à apprendre se développera, et vous progresserez plus vite.

La méditation permet de diminuer et de contrôler le stress. Avant chaque moment important, faites des exercices de respiration. Par exemple juste avant de passer le CAP.

3) S’entraîner sur les recettes du CAP

Sachez une chose, une chose très importante. L’entraînement mène à la réussite.

Imaginez quelqu’un qui se présente au CAP Pâtisserie sans avoir réviser, et sans s’être entraîné. Comment pensez-vous qu’il va se sentir le jour J. Mal. Très mal. Son stress sera au plus haut niveau. Forcément puisqu’il ne se sera pas entraîner. Et il échouera à coup sur.

Or plus vous vous entraînez sur des choses qui vous stressent, mieux vous les maîtriserez et plus vous réduirez le stress.

Vous devez arriver à un point où vous vous direz : »Ça y est, je sais tout faire ». La pression alors descendra. Puisque vous savez tout faire, il n’ y a pas de raison pour que vous échouez.

Si vous atteignez la maîtrise , alors vous développerez votre confiance en vous. Et plus on a confiance, plus on es sur de soi, et par conséquent on est moins stressé.

Attention tout de même à ne pas non plus tomber dans l’excès de confiance. Cela peut aussi amener à faire des erreurs.

Vous devez trouver le juste milieu.

CLIQUEZ ICI POUR SAVOIR COMMENT S’ORGANISER À L’EXAMEN ET AINSI ÊTRE PLUS SEREIN.