A PROPOS DE CE BLOG

cappatisserie-revisions.fr vous aide à réussir votre CAP Pâtisserie grâce à des fiches regroupant tous les cours, des conseils en vidéo, ainsi qu'une formation vidéo sur le déroulement de l'examen pratique final.

 

Bonjour, je suis Laurine Loviconi, j’ai 24 ans et mon objectif est d’aider les apprentis en CAP Pâtisserie dans l’obtention de leur diplôme.
J’ai obtenu mon diplôme en 2016 avec 14,66/20 de moyenne. Ce n’est pas exceptionnel en soi mais je n’ai quasiment pas révisé. C’est en utilisant une méthode simple que je me suis préparée.
Je ne vais pas vous donner de méthode miracle pour obtenir cette note là ou plus à tous les coups, car cela dépendra de votre envie de réussir. Mais je peux vous assurer que si vous suivez les étapes que je vais vous donner, vous obtiendrez sans mal votre diplôme.

– Laurine Loviconi –

MON DÉPART EN CAP PÂTISSERIE

À mes 18 ans je sortais d’un BAC général Littéraire. J’aimais l'anglais alors je décidais d'aller à la fac pour faire une licence. Finalement le système d'études à l'université ne me convenait pas, je ne me sentais pas à l'aise, alors je pris la décision d'arrêter et de passer à autre chose. On m'avait toujours bien identifiée dans le milieu artistique et manuel ce qui m'amena vers un CAP Décoration sur Céramique, que je réussi à obtenir en 2013. Ce fut une formation intéressante mais qui demandait énormément de travail dans le métier, mais pour gagner pas grand chose..

Entre temps je trouvais un petit boulot car je ne savais pas quoi faire..

Je faisais pas mal de pâtisseries chez moi car j'aimais faire plaisir à mes proches de cette manière. C'est alors que je me suis dit, pourquoi pas m'engager dans un CAP Pâtisserie. Au point où j'en étais il fallait tout tenter !

Mes premiers mois furent difficiles car pour être totalement inscrite au CFA il fallait trouver un patron. Finalement j'ai réussi à trouver une boulangerie. Qui dit boulangerie dit levée très tôt ! Je n’avais pas l’habitude de me lever en pleine nuit pour aller bosser, d'autant plus que je ne suis pas du tout du matin. À partir de là, je pensais pâtisserie, je vivais pâtisserie, mais je ne vivais plus.

La première année s’est terminée à la boulangerie à cause des très nombreuses heures que je faisais, de manière abusive, et parce que ce n'est pas de la pâtisserie que je faisais mais de l'assemblage ! Tout ce que je voyais c'est que l'on profitait de moi plutôt que de m'apprendre le métier. Je ne voulais plus continuer à m’enfermer dans cette boulangerie pour pouvoir obtenir ce diplôme.

La seconde année je changeais donc d'entreprise. Je me retrouvais cette fois avec des horaires très agréables, en travaillant 7h par jour, avec 2 jours de repos consécutifs par semaine. Fini les réveils en pleine nuit, puisque je travaillais en restauration. C'est la que j'ai découvert un chef prêt à m'enseigner la pâtisserie. Je me sentais mieux à l'idée de pouvoir réussir le CAP. J'ai pu reprendre ma vie personnelle normalement et mes autres passions.

Résultat : je n’ai pas révisé plus d’une semaine pour l’examen final et j’ai obtenu 14,66/20 au CAP Pâtisserie.

 

LA MÉTHODE QUE J’AI UTILISÉE

Comment est-ce que j’ai obtenu 14,66/20 ? Certainement pas en révisant dans les livres.

J’ai lu simplement tous mes cours que j’avais réussi à suivre parfaitement. Egalement, on nous donnait beaucoup de sujets d'examens pour nous entrainer, c'est grâce à ce complément que j'ai pu cibler ce que je devais apprendre plus que le reste. Inutile de TOUT apprendre pour avoir le CAP !

J'ai obtenu pour les matières professionnelles écrites une note de 16,5/20.

Quant au cours de pratique, je ne me débrouillais pas trop mal, mais je n'étais pas du tout à l'aise car comme j'ai raconté plus haut, j'étais dans une entreprise qui ne m'aidait pas. Dans ces cas là, on se doit de réagir ! D'autant plus que le coefficient de l'épreuve de la fabrication de pâtisserie est de 11 ! Contre 4 pour les matières écrites professionnelles.

J'ai parlé de ma situation à mon professeur de pâtisserie. Je travaillais bien, il le savait, il décida donc de m'aider et contacta ce fameux chef que j'ai cité plus haut. J'ai pu obtenir un entretien et je n'eu pas de mal à rentrer dans l'entreprise.

A la suite de ça, tout rentrait dans l'ordre. L'équipe était sympa, et j'appris enfin les bases de la pâtisserie, avec des techniques, des astuces, mais aussi comment bien s'organiser, en passant par les méthodes d'hygiène ( les examinateurs sont sévères sur l'hygiène lors de l'examen ).

Ce qu'il faut retenir là dedans, c'est que quand on est dans la difficulté, il ne faut pas hésiter à demander de l'aide aux personnes compétentes pour réussir.

Combien ai-je eu à l’épreuve de fabrication de pâtisserie ? 14/20.

A mon tour, je vous présente ce que j'ai appris, avec :

  • Des fiches regroupant les cours.
  • Des vidéos d'entrainements et de conseils.
  • Une formation vidéos sur le déroulement étape par étape de l'examen final de préparations de pâtisseries, avec conseils et astuces.

Copyright - CAP Pâtisserie-Révisions.fr - All Rights Reserved